» AMAP Mara des Bois et Lou Tian (http://marasdesbois.zeblog.com/)

AMAPs Villelaure

AMAPs VillelaureBlog des AMAP Mara des Bois et Lou Tian

Calendrier

« Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Blog en cours de déménagement

Par AMAPs Villelaure :: 12/08/2008 à 22:39 :: Général
Le blog des AMAP de Mara des bois et Lou Tian est en cours de déménagement sur la plateforme Wordpress qui semble offrir plus de possibilités et plus de sérieux (suite à des problèmes d'apparitions de sites indésirables sur zeblog). La nouvelle adresse est donc :
http://grandebastide.wordpress.com/
Les nouvelles infos de la ferme sont donc accessibles désormais à cette nouvelle adresse.
Claire MONOT, administratrice du blog

Spectacle théâtre et danse contemporaine à la Grande Bastide

Par AMAPs Villelaure :: 30/07/2008 à 15:15 :: Infos diverses
 

La Compagnie d'Eugène sans Gênes présente
EDDY A FAIM
à la Grande Bastide le 6 et 7 août 2008 à 21h30  

Dans une grange au milieu des champs, Eddy nous ouvre les portes de son imaginaire pour un spectacle qui mêle théâtre, danse et installations plastiques. Là où se croisent d'habitude tracteurs, légumes et cagettes; danseurs et comédiens investissent l'espace pour en donner une vision décalée et surprenante.

Ecriture et mise en scène : Solange Follet et Fanny Burel
Comédiens : Pauline Bréguiboul , Fanny Burel , Solange Follet , Yohan Goujon , Marie Ciprés
Costumes : Marie Ciprés

Soyez curieux et prenez un pull...    
Réservation obligatoire au 06-64-11-04-87
Participation libre et buvette sur place

Journal du 25 juillet 2008

Par AMAPs Villelaure :: 30/07/2008 à 14:46 :: Petit journal de la ferme
Paniers et travaux d’été
Comme vous le constatez, les paniers ont pris leur poids d’été, courgettes, haricots ou tomates sont au rendez-vous, mais les fraises ne sont pas décidées… Le sac d’ail est de qualité moyenne, l’itinéraire technique est à améliorer.
Comme nous l’évoquions sur le dernier journal, le mois de juillet est un des mois les plus chargés de l’année entre des récoltes abondantes, des semis directs ou en pépinière, arrosages et préparations des parcelles, plantations pour les mois suivants : betteraves, choux, carottes d’hiver, fenouil, haricots, salades…
Nous avons récolté les pommes de terre (ceux qui ont participé à la récolte lors de l’atelier du 5 juillet ont eu une petite idée …) et l’ail, avec le tri et l’ensachage.
Nous sommes, conséquence des arrosages importants, toujours débordés par l’herbe, surtout dans les fraises, les oignons, les poireaux, les artichauts, les céleris raves…nous vous rappelons qu’une différence fondamentale entre l’agriculture biologique et l’agriculture chimique est l’interdiction absolue de l’usage d’herbicides ; quand vous observez des parcelles bien « propres » dans les champs les herbicides sont utilisés !

La moisson
La moisson du blé et de l’orge s’est bien déroulée, les travaux sont faits par une entreprise (coupe, enfouissage de la paille, transport). Le blé est vendu au Moulin de St Joseph à Grans (la farine que nous vous proposons est une part de  la récolte que nous récupérons), l’orge est vendue à des chevriers, cette année nous avons vendu aussi à un éleveur de porc du blé qui était mélangé à de l’avoine; en effet nous n’avions pas pu labourer en automne dernier, à cause de la sécheresse, nous n’avions pas eu le temps de faucher l’engrais vert (vesce -avoine), le résultat a été ce mélange. Les prix des céréales ont augmenté.

Atelier à la ferme
Le 5 juillet, 6 personnes ont participé à l’atelier ; au menu semis de choux divers et récolte de pommes de terre. Un repas convivial a suivi. Nous remercions vivement les personnes présentes. Le prochain atelier aura lieu le 6 septembre.

Un contrat annuel
Nous avions réfléchi il y a quelques temps et lors de l’assemblée générale, à l’instauration du contrat annuel (du 1er novembre au 31 octobre de l’année suivante) – avec six à huit semaines d’interruption en mars /avril, et un paiement en douze mensualités.  
Pourquoi passer au contrat annuel :
* Il y a ainsi une correspondance avec l’année de production des légumes et l’engagement du producteur: les légumes d’hiver sont semés ou plantés au printemps et été, le travail correspondant a été rémunéré. Bien sûr, cela procurerait une sécurité pour les fermiers, et leurs employés
* Il s’établit aussi une correspondance avec l’exercice comptable, et cela améliore la trésorerie (difficulté actuelle de mars à juillet)
* Vous renouvelez votre contrat dans une très forte proportion (90%), prenant les deux saisons, cela veut dire qu’en réalité vous vous engagez déjà pour la plupart d’entre vous sur l’année.
* Pour les trésoriers, le travail est simplifié, le renouvellement des contrats - en particulier celui qui se fait dans la période d’arrêt-, est compliqué (difficulté de contacter les personnes)
* Enfin, beaucoup d’AMAP ont évolué vers cette formule (dans notre club des cinq, déjà deux producteurs)  
Nous vous demandons et vous remercions de nous donner votre avis (aux distributions, sur le blog, ou directement, ou par mail)    

L’équipe de travail
Thomas remplace Malika absente depuis quelques semaines, nous avons eu de nouveau Maxime, pour sa deuxième phase de stage d’école d’ingénieur, qui travaillera aussi sur la mise en place du verger. Celui-ci devrait voir le jour en hiver 2009/10, et remplir des paniers quelques temps plus tard ! 
Nous accueillons pour 15 jours Edgar, maraîcher aux alentours de Cotonou - Bénin, qui s’intéresse au développement de la commercialisation de proximité –type AMAP, dans son pays.
Notre fils Matthieu et son épouse Ana, qui vivent actuellement au Mexique, devraient rentrer pour s’associer avec nous en septembre 2009.    

Un spectacle à la ferme  
Notre fille Solange, qui a fait des études d’arts du spectacle et de danse, accompagnée d’une petite troupe « La compagnie d’Eugène sans gènes », prépare actuellement un spectacle dans la grange, intitulé « Eddy a faim », vous trouverez en pièce jointe l’invitation (sur réservation). Ce spectacle aura lieu les 6 et 7 août. Solange part en Argentine en octobre pour continuer à se former et travailler, avant de revenir elle aussi prolonger le lien entre art et agriculture à la ferme.

Photos atelier pédagogique du 5 juillet

Par AMAPs Villelaure :: 11/07/2008 à 14:51 :: Vie des AMAPs
Quelques photos de l'atelier collectif et pédagogique du 5 juillet dernier




Participez au projet de constitution d'un GFA avec Ph. Torrecillas

Par AMAPs Villelaure :: 08/07/2008 à 6:50 :: Vie des AMAPs
Une AMAP est une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. Jusqu’à présent, l’appui apporté aux agriculteurs se faisait par l’établissement de relations directes entre producteurs et consommateurs, par le biais de contrats, de commandes programmées…  
« Paniers de saison » propose aujourd’hui d’aller plus loin dans la pérennisation  de l’activité d’un de ses producteurs.  
L’élevage de Philippe TORRECILLAS est actuellement installé sur des terrains en bail précaire. L’opportunité se présente pour lui d’acquérir un terrain d’un hectare trente-sept. Il devra ensuite le viabiliser et y déménager ses tunnels isolés. Ce terrain lui permettra aussi de cultiver des céréales, de produire plus de dix pour cent des aliments de son élevage et ainsi de démarrer une conversion en Agriculture Biologique. 
Afin de réaliser cette acquisition, Philippe TORRECILLAS propose de constituer un Groupement Foncier Agricole (G.F.A). Il s’agit d’un mode d’investissement solidaire. Le GFA est constitué entre des personnes physiques qui font un apport financier correspondant à une ou plusieurs parts sociales. Le GFA achète le terrain et le donne en bail à long terme à l’exploitant également porteur de parts sociales [1]. L’objectif principal est de pérenniser la situation de l’exploitant qui peut ensuite progressivement racheter les parts sociales.  
Le prix total du terrain s’élève à 12 000 € ce qui correspond à 240 parts sociales de 50 €.   Si vous souhaitez participer à ce projet, merci de nous remettre le formulaire d’engagement ci-joint. Dès que nous aurons collecté les engagements suffisants, l’assemblée générale constitutive du GFA « Saint Marcelin » sera convoquée. Chaque année une assemblée générale sera programmée à Saint Marcelin autour d’un repas convivial.  
Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez contacter les personnes suivantes lors des livraisons : - Philippe TORRECILLAS
- Roseline MONTARELLO
- Annie PICOUET
- Hervé MONTIGNY
- Bénédicte MACÉ
- Marie-France ORTIN
- Chantal CHATAING
[1] Détenir des parts sociales signifie participer à l’objet social c’est-à-dire au projet du GFA.

Pour participer, télécharger le formulaire ici